AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 littérature et joie de lire

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
DiJiCode
Beau parleur
Beau parleur


Messages : 525
Date d'inscription : 17/09/2010
Age : 34
Localisation : Lyon

MessageSujet: Re: littérature et joie de lire   Mer 13 Avr - 17:04

Ça n'a pas l'air mal du tout, je vais regarder ça chez moi dès ce soir rire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
darkhan
Dur à Cuire
Dur à Cuire
avatar

Messages : 5778
Date d'inscription : 05/04/2009
Age : 46
Localisation : Normandie

MessageSujet: Re: littérature et joie de lire   Lun 14 Avr - 23:53

Je fais remonter ce sujet car je pense que le partage est la meilleure des choses au monde.
Actuellement je lis, ou bien devrais-je dire je dévore, le passage de Justin Crone.


Avec ses 900 pages, c'est un gros pavé qui donne le temps de s’immerger dans un univers bien étranger et en même temps bien proche de celui que nous arpentons tous les jours.
Les 300 premières pages pourraient constituer un roman autonome, une sorte d’antépisode jetant les bases du monde apocalyptique servant de décor pour la suite des événements. Cela conte les péripéties d’un agent du gouvernement dont le sale boulot consiste à convaincre des condamnés à mort de servir de cobayes pour des expériences génétiques louches jusqu’au jour où on l’envoie « recruter » un dénommé Carter, un détenu un peu demeuré qui est clairement innocent du meurtre dont on l’accuse. Déjà déboussolé par cette constatation, Wolgast finit par se rebiffer pour de bon lorsque son supérieur lui ordonne de ramener au labo, Amy, une petite fille de six ans. Malgré ses efforts, il ne peut empêcher des monstres créés par l’armée de s’évader et de semer la mort, la destruction et la contagion sur leur passage. Le seul espoir reste Amy, qui n’est plus tout à fait humaine depuis l’injection du virus, mais dont le rôle est encore très flou à ce stade du récit.
La suite de l’histoire, qui se déroule un siècle après l’holocauste, est assez différente. L’effet est le même que de commencer un nouveau roman. Dans ce deuxième tiers, le lecteur est introduit dans une communauté fortifiée que des survivants californiens ont créée pour se protéger des viraux. Au fil des ans, de nouvelles coutumes se sont développées et chacun se voit attribuer une fonction selon sa famille. L’histoire s’intéresse de près à une poignée de personnages qui se doutent que les choses ne resteront pas stables indéfiniment. En effet, Amy — maintenant une adolescente, même si elle est âgée de plus de cent ans — débarque de nulle part et chamboule les conceptions de chacun.

Le passage est le premier d'une trilogie dont le 2eme tome, -les Douze- est paru en français depuis peu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://darkhan27.unblog.fr/
 
littérature et joie de lire
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Les Chemins de Khatovar : un forum de littérature Fantasy
» [Littérature] Troisième nouvelle pour Ser Dunk et l'Oeuf
» La symbolique du bestiaire
» Littérature écrite en arpitan
» Amour et littérature

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Passe-Moi la Tronçonneuse ! :: Littérature & séries-
Sauter vers: